crypte
étymologie
(Deuxième moitié du XIVe siècle) Du moyen français crypte, cripte, du latin crypta, du grec ancien κρύπτη. voir grotte

nom

SingulierPluriel
cryptecryptes

crypte \kʁipt\ féminin

  1. Église souterraine où l’on a quelquefois enterré les morts.
    • La crypte du Panthéon.
  2. Église souterraine qui supporte l’église apparente.
    • Cette crypte reproduirait donc les passages les plus consolants et les plus héroïques du Saint-Livre, car dans ce pieux cellier la Vierge domine ; […]. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  3. (anatomie) Petits corps arrondis ou lenticulaires, creux, situés dans l’épaisseur de la peau ou des membranes muqueuses et destinés à sécréter des liquides de diverses natures, qui s’échappent de leur cavité par une ouverture étroite.
    • Les cellules des cryptes qui tapissent la lumière du diverticule et servent à la régénération de l'épithélium sont longues, cylindriques et les caractères de leurs noyaux sont les mêmes que ceux de cellules cylindriques de l'épithélium. (René Guy Busnel, Études physiologiques sur le Leptinotarsa decemlineata Say, Paris : libr. E. Le François, 1939, p.35)
synonymes
traductions
forme fléchie

crypte \kʁipt\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de crypter.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de crypter.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de crypter.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de crypter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de crypter.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.060
Dictionnaire Français