culte
étymologie
(Nom commun) Du latin cultus, dérivé de colo#la|colerecultiver »).
(Adjectif) De anglais cult,.

adjectif

culte \kylt\ masculin et féminin identiques, singulier et pluriel identiques

  1. Qui a, ou a eu, un grand succès auprès d’un certain public et est devenu presque légendaire
    • [Titre] Les secrets de fabrication de la série culte « Le Bureau des légendes » (Les secrets de fabrication de la série culte « Le Bureau des légendes »)
    • En fin de compte, qu’est-ce qu’un film « culte », sinon un film décrété tel par quelques apôtres de la branchitude ? (Chronique du film L’Attaque de la moussaka géante)
    • Décors éblouissants, costumes merveilleux, rythmes inspirés, ballets étourdissants et chansons culte, elles offrent des possibilités infinies qui ont poussé les plus grands artistes à se saisir de ce genre à part entière. (Dictionnaire de la comédie musicale. Description. Quatrième de couverture.)

nom

SingulierPluriel
cultecultes

culte \kylt\ masculin

  1. (religion) Honneur que l’on rend à la divinité par des actes de religion.
    • L'histoire du culte de saint Bond à Sens, à Paris et dans le diocèse de Soissons, de même que l'histoire de ses reliques, ont fait l’objet d'un long développement en 1867 de la part des bollandistes, travail nécessitant une actualisation. (Pierre Glaizal & Étienne Dodet, L'ermitage Saint-Bond à Paron; la légende et l'histoire, société archéologique de Sens, 2006, page 40)
    • Le culte zoroastrique, organisé par une caste de prêtres au pouvoir quasi souverain, consistait en purifications qui se déroulaient autour du feu sacré. (Claude Meyers, Mythologies, histoires, actualités des drogues, L'Harmattan, 2007, page 144)
    • L'instruction très complète, à laquelle cette affaire a donné lieu, a permis de vérifier que l'église de Grisy-Suisnes se trouvait dans le cas prévu par l'article 13 § 2, de la loi du 9 décembre 1905, d'après lequel la désaffectation d'un édifice du culte peut être prononcé par décret en Conseil d’État lorsque le culte a cessé d'y être célébré pendant plus de six mois consécutifs. (Jean-Pierre Chantin & ‎Daniel Moulinet, La séparation de 1905: les hommes et le lieux, Éditions de l'Atelier, 2005, page 32)
  2. Religion.
    • Les desservants peuvent, désormais, disparaître ; le peuple tiendra. […]. Il tiendra, car, de son sein, des chefs surgissent qui organisent un nouveau culte. (Auguste Billaud, La Petite Église dans la Vendée et les Deux-Sèvres, 1800-1830, page 594, Nouvelles Éditions Latines, 1961)
    • Il faut ensuite établir la relation exacte, au sein même de la réforme protestante, entre le culte réformé par Bucer et le culte réformé, une seconde fois, par Marbach et Pappus. (René Bornert, La réforme protestante du culte à Strasbourg au XVIe siècle: (1523-1598), E.-J. Brill, 1981, p.4)
    • Ainsi parlait Hérodote des Sassanides, soulignant la particularité du zoroastrisme, culte officiel de l’État perse de l'époque : son monothéisme. (Célian Macé, Ainsi parlait le zoroastrien, dans Libération (journal), du 3 août 2012, p.IV)
    1. (En particulier) Religion peu ou pas reconnue.
  3. (Figuré) Grande admiration, vénération ou tendresse profonde.
    • Depuis les Hervieu, les Bernstein, les Marguerite[sic], les Paul Adam, les Pierre Louys et leur séquelle de journalistes caudataires, prêchèrent l'émancipation sexuelle, le bris des tenailles et le culte d'Aphrodite. (Abbé Paul Buysse, Vers la Foi catholique : L’Église de Jésus, 1926, page 188)
    • Le culte de l’ancêtre doit beaucoup à l’intérêt commercial. En se proclamant descendants de l’inventrice du camembert, les petits-enfants de Marie Harel s’attribuaient un label d’authenticité et de tradition. (Pierre Boisard, Le Camembert, mythe français, Éditions Odile Jacob, 2007)
    • Avoir le culte du drapeau, le culte de la patrie, le culte de la tradition.
synonymes
traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.021
Dictionnaire Français