cumulus
étymologie
Du latin cumulus.

nom

cumulus \ky.my.lys\ masculin invariable (On trouve moins fréquemment le pluriel cumuli par application de la règle du pluriel d'un mot latin)

  1. (nuages) Amas de nuages dont la partie supérieure est arrondie et présente des reflets blancs, tandis que la partie inférieure est sombre.
    • Le ciel est huit dixième couvert par cumulus et cumulo-nimbus, et un vent de S.-S.-E. à S.-E. de 60 kilomètres-heure augmente notre vitesse jusqu'à 240 kilomètres-heure. (Jean Mermoz, Mes Vols, p.91, Flammarion, 1937)
    • Enfin les niveaux de base des cumulus d'été sont beaucoup plus élevés que dans les plaines. (Jean Loup, Pasteurs et agriculteurs valaisans, 1965)
    • Une lune de Gustave Doré semblait bondir de nuage en nuage, plonger derrière des cumulus ourlés de feu d’où elle sortait nue, éclatante, un peu bossue. (Colette, Le képi, Fayard, 1943 ; éd. Le Livre de Poche, 1968, p. 98.)
  2. (Électricité) Nom déposé du premier chauffe-eau électrique à accumulation inventé en 1915 par le suisse Frédéric Sauter.
    • Dans cet appartement l'eau chaude est produite par un cumulus.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.013
Dictionnaire Français