cupidité
étymologie
Du latin cupiditas.

nom

SingulierPluriel
cupiditécupidités

cupidité \ky.pi.di.te\ féminin

  1. Recherche immodérée du gain, des richesses.
    • Favorisez donc la libre circulation des grains, en empêchant tous les engorgements funestes. Quel est le moyen de remplir cet objet ? Ôter à la cupidité l’intérêt et la facilité de les opérer. Or trois causes les favorisent, le secret, la liberté sans frein, et la certitude de l’impunité. (Maximilien Robespierre; Sur les subsistances, séance de la Convention du 2 décembre 1792)
    • Et il attribue ce malheur, ce qui me semble probable, à la cupidité que les grandes fortunes excitent chez les jeunes gens… (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • En effet, l’histoire du Nouveau Monde n’est qu’un lamentable martyrologe, dans lequel le fanatisme et la cupidité marchent continuellement côte à côte. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Voici l’illustration subliminale d’une société qui s’est foutue en l’air toute seule en s’enfonçant dans un système réchauffé de cupidité. (Kurt Cobain dans son journal intime, traduit par Laurence Romance aux éditions « Oh Éditions » in Le journal de Kurt Cobain, 2002, ISBN 2915056021)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.052
Dictionnaire Français