cupule
étymologie
Du latin cupula (-ae, f.) qui désignait un tonnelet, ou une petite cuve. La tonnellerie étant une « technologie celtique », il est possible que ce mot ait été emprunté au gaulois.

nom

SingulierPluriel
cupulecupules

cupule \ky.pyl\ féminin

  1. (botanique) Sorte de petite coupe plus ou moins stipitée renfermant les organes de la reproduction chez certains lichens fruticuleux, ou à laquelle est fixée le gland du chêne.
    • Les apothécies des lichens du genre Cladonia sont souvent placées sur le bord de cupules caractéristiques.
    • […] une cupule. Cet organe, qui peut être considéré comme une simple prolongement du pédicelle floral, forme à la fructification une coupe écailleuse à la base du gland, se développe en une enveloppe épaisse et déhiscente entourant les faînes… ou en une bogue épineuse, encore appelée pelon ou hérisson, abritant les châtaignes. (Bourdu Robert, Le châtaignier, 96 p., page 15, 1996, Actes Sud, Le nom de l’arbre)
  2. Creux microscopique observé sur la surface de rupture d’un matériau ductile soumis à une déformation plastique, qui résulte de la croissance et de la jonction de microcavités.
  3. (Archéologie) Creux circulaire d’origine anthropique à la surface d'une dalle ou d'un rocher.

traductions
traductions
traductions
  • espagnol : media naranja



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français