cuvette
étymologie
 Composé de cuve et de -ette.

nom

SingulierPluriel
cuvettecuvettes

cuvette \ky.vɛt\ féminin

  1. Récipient large et peu profond dont on se sert pour se laver, ou destiné à des usages domestiques.
    • Il poussait ma porte, et je le voyais tout gris, tout chauve, en manches de chemise, le cou nu, qui se lavait la figure dans la cuvette. (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Elle remontait de jour en jour jusqu’à l’origine du mal, par besoin d’en connaître l’auteur. Il faut quarante jours, lui avait-on dit. Alors elle remontait d’homme en homme, suivant les circonstances, et de cuvette en cuvette. Tout le défilé d’amour avec ses mots et ses gestes parcourait les chambres d’hôtels […]. (Charles-Louis Philippe, Bubu de Montparnasse, 1901, réédition Garnier-Flammarion, pages 94-95)
  2. Récipient ou sorte d’entonnoir de plomb disposé pour recevoir les eaux d’un tuyau de descente ou les eaux d’une source, d’un aqueduc.
    • La cuvette d’un baromètre, L’espèce de petit vase qui est à la partie inférieure du tube d’un baromètre.
  3. (horlog) Plaque de métal qui couvre en arrière le mouvement de certaines montres.
    • Parmi les montres qui pendaient à la devanture de M. Goulden, il s’en trouvait une toute petite, quelque chose de tout à fait joli, la cuvette en argent, rayée de petits cercles qui la faisaient reluire comme une étoile. (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
  4. Forme concave, creusée ou déprimée.
    • Pour faire une cressonnière, il faut donc organiser l’irrigation régulière d'une cuvette où le cresson, constamment baigné d’eau renouvelée, pourra pousser : les praticiens appellent cette cuvette une fosse, […]. (Cultivez le cresson de fontaine : la santé du corps, dans Almanach de l'Agriculteur français - 1932, page 28, éditions La Terre nationale)
  5. (analogie) (Géographie) Configuration de terrain en forme d’entonnoir.
    • […] la multitude de tourbières et d’étangs, qui parsèment ce plateau à hydrographie indécise, représente autant de cuvettes d’origine glaciaire donnant à cette région l’aspect triste et désolé d’un paysage finlandais. (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne ↗, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, [//ori-nuxeo.univ-lille1.fr/nuxeo/site/esupversions/6cfe60d7-a710-46a8-b32d-4a32b4c31a74 p. 17])
    • Le conflit en Indochine s’était éteint pratiquement le 8 mai de la même année, dans le grand silence de la cuvette de Dien Bien Phu […]. (Bachaga Boualam, Les Harkis au service de la France, page 21, France-Empire, 1963)
  6. (chimie) Petit tube de section carrée utilisé pour l'analyse d’échantillons par spectroscopie.

traductions
traductions
traductions
  • italien : cuvetta



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français