déambuler
étymologie
Du latin deambulare.

verbe

déambuler intransitif \de.ɑ̃.by.le\ conjugaison

  1. Se promener selon sa fantaisie, sans un but précis.
    • Invariablement les fonctionnaires, arrivés récemment ici des autres parties de la France, éprouvent de l'étonnement en voyant ces classes drues, ces hordes de galopins qui déambulent par les routes. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • En débarquant à Toulouse, je me trouvais devant la gare assez hésitant. Une canette au buffet et me voici quand même déambulant à travers les rues. (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Voyage au bout de la nuit, Denoël et Steele, Paris, 1932)
    • Monsieur Hector s'était mis à déambuler, les mains aux entournures du gilet. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Elle aurait pu être une héroïne durassienne déambulant, l'air mélancolique, dans la touffeur d'un penthouse tropical. (Gérard Lefort & Didier Péron, Marie France Pisier, belle rebelle, dans Libération (journal) du 25 avril 2011, p.25)
    • Ali et moi déambulons sous le tablier du métro aérien qui abrite, entre les étals du marché, les bicraves, les petits trafics du trabendo, […]. (Jack-Alain Léger, Tartuffe fait ramadan, Denoël, 2003, p. 30)
    • Fatigué du vacarme des réjouissances qui battaient leur plein au château, Sir Trystan Delanyea déambulait sur le chemin de ronde du rempart en humant à pleins poumons l'air frais du dehors. (Margaret Moore, Le baiser du guerrier, traduit de l'anglais, éd. Harlequin, collection "Les Historiques", 2007, chap. 1)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.030
Dictionnaire Français