déblayer
étymologie
De l’ancien français desbleer ou deblaver (« débarrasser la terre du blé ») voir remblayer.

verbe

déblayer \de.ble.je\ ou \de.blɛ.je\ transitif conjugaison

  1. Débarrasser, dégager un lieu des choses qui l’encombrent, qui s’y trouvent entassées confusément.
    • […] la neige tomba en grande abondance. Elle couvrit bientôt le sol sur une hauteur de plusieurs pieds. Il fallut chaque jour déblayer les abords de la maison. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Dans les dépressions où leur puissance était grande, les prêles ont protégé les roches meubles sous-jacentes, tandis que l’érosion déblayait celles-ci là où cette couverture protectrice était absente ou moins épaisse. (Bulletin de la Société belge de géologie, de paléontologie et d'hydrologie, vol 57 à 58, 1948, p. 620)
  2. (Théâtre) (En particulier) Prononcer vite, sans s’attarder, toutes les parties secondaires d’une scène, d’un morceau, pour mettre en relief les principales.
    • Déblayer un rôle. (Absolument) Déblayer.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français