débouter
étymologie
 Composé de dé- et de bouter.

verbe

débouter \de.bu.te\ transitif conjugaison

  1. (vieilli) Chasser quelqu'un d'un lieu, le repousser.
    • Il lui exprimait son étonnement de voir le duc de Bourgogne s'armer contre lui et son épouse, qui était doublement sa cousine, et dont le bon droit était évident, ce qu'il était décidé à soutenir envers tous ; car il semblait que le duc de Brabant ne voulait point entendre parler d'arrangement, puisqu'il continuait à faire régir en son nom les états de madame Jacqueline, ce que lui, duc de Gloucester et comte de Hainaut, ne pouvant plus souffrir, était venu pour l'en débouter. (Mme J.J. Sawyer, Jacqueline de Bavière, Seconde édition, Tome 1, Chez Nayler, Amsterdam, 1837, page 206)
  2. (Justice) Déclarer par jugement, par arrêt, qu’une personne est déchue de la demande qu’elle a faite en justice.
    • Il a été débouté de son opposition, de ses prétentions.
    • Nous avions alors suggéré cet ultime recours au débouté Chiabodo : saisir au plus vite la « cour européenne des doigts de l’homme » ! (Christophe Nobili, Chiabodo n’aura pas doigt à l’oubli, Le Canard Enchaîné, 27 septembre 2017, page 8)

verbe

débouter \de.bu.te\ intransitif conjugaison

  1. Défaire ce qui, précédemment, était abouté.
    • Les deux extrémités de la garniture doivent être déboutées et coupées en pointe. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.013
Dictionnaire Français