début
étymologie
déverbal#fr|Déverbal de débuter#fr|débuter, d’abord pour parler du premier coup d’un jeu pour savoir qui commence.

nom

SingulierPluriel
débutdébuts

début \de.by\ masculin

  1. Commencement.
    • Le café noir très fort qu’il a pris au début de la veille, empêche Arsène André de s’endormir. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Au début de la maladie. — Le début d’un discours. — Un début qui promet.
    • Un incident se produisit au début de la séance.
    • C’est après avoir su nous remettre complètement dans le bain que Peter Jakcson nous ramène là où il nous avait laissé, autrement dit dans la Comté. En créant de manière subtile le lien entre ce film et le début de La Communauté de l’anneau, il nous prouve une fois encore qu’il a tout compris au principe d’adaptation. (La Chronique du Daron, "Le Hobbit")
  2. (En particulier) Premiers essais sur les planches, au théâtre.
    • Un rôle de début.
    • Premier, second début.
    • Il a obtenu un ordre de début.
    • Cet acteur a terminé ses débuts.
  3. Premier ouvrage d’un auteur.
    • Mélite fut le début de Corneille.
  4. (analogie) Départ dans la vie, dans une profession ou dans une entreprise.
    • Vraiment, par expérience, je plains le jeune prêtre que l’on envoie, pour ses débuts, évangéliser la Beauce. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Cet avocat n’a pas réalisé les espérances que son début avait fait concevoir.
antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.050
Dictionnaire Français