décolorer
étymologie
(1694) Dérivé du verbe colorer avec le préfixe dé- (qui indique l’inverse ou le départ). Ce verbe décolorer est semble-t-il refait à l’image du verbe latin decolorare (« perdre sa couleur, s’affadir »).

verbe

décolorer \de.kɔ.lɔ.ʁe\ transitif conjugaison (pronominal : se décolorer)

  1. Dépourvoir de sa couleur ; ôter, altérer la couleur.
    • La mort décolorait son front sans diadème. (Voltaire, Œdipe, V, 1)
    • La maladie a décoloré son beau visage.
    • L’obscurité décolora toutes les fleurs.
    • Se décolorer les cheveux.
    • Je me suis décoloré ma chemise.
  2. (pronominal) (Réfléchi) Perdre ses couleurs d'origine.
    • Un lis penche et se décolore. (, Le paria, II, 6)
    • Ces minuscules algues peuvent se décolorer par perte - réversible ou non - de leur chlorophylle. (Jean-Marie Pelt, L'évolution vue par un botaniste, éd. Fayard, 2011, chap. 4)

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.354
Dictionnaire Français