dédommager
étymologie
 Composé de dé- et de dommager.

verbe

dédommager \de.dɔ.ma.ʒe\ transitif conjugaison (pronominal : se dédommager)

  1. Indemniser en rendant l’équivalent du dommage souffert.
    • Il m’a amplement dédommagé de la perte qu’il m’avait causée.
    • Se dédommager d’un côté de ce qu’on a perdu de l’autre.
  2. (Figuré) Compenser un dommage, un mal, une affliction, etc.
    • Madame Duménil n'était pas d'un caractère à la dédommager de sa première amie : légère, étourdie, folle même, elle riait de tout, ne s'intéressait à rien. (Marie-Jeanne Riccoboni, Histoire d’Ernestine, 1762, édition Œuvres complètes de Mme Riccoboni, tome I, Foucault, 1818)
    • Le soir, au lieu du cous-cous traditionnel, Mohammed me sert un tâjin de lièvre que j'arrose d'une double ration de thé pour me dédommager de l'affreux breuvage que j'ai dû avaler hier. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 121)
antonymes
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.060
Dictionnaire Français