défaillir
étymologie
Composé de dé- et faillir.

verbe

défaillir \de.fa.jiʁ\ intransitif conjugaison

  1. Perdre momentanément ses forces physiques ou morales, s’évanouir.
    • J’avais comme une barre à l’estomac, et dans le cerveau quelque chose qui me brûlait. Je fus près de défaillir. (Octave Mirbeau, Lettres de ma chaumière : La Tête coupée, A. Laurent, 1886)
    • Zaheira se sentit défaillir. Elle s’appuya à un meuble, et baissa les yeux pour ne rien laisser deviner de son trouble. {{source|
  2. affaiblir#fr|S’affaiblir, diminuer.
    • Ses forces défaillent tous les jours, commencent à défaillir. — Il se sent défaillir de jour en jour.
    • La seconde qui suivit fut pour Capestang l’effroyable seconde d’épouvante où le cœur défaille. (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
  3. (vieilli) Faire défaut, manquer.
    • À qui le désir manque aucun bien ne défaut. (Jean Rotrou, Saint-Genest, XVIIe siècle)

traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français