définir
étymologie
(XIIIe siècle) Du latin definire, du même sens, composé de de-dé- ») et finirefinir »), lui-même dérivé de finisfin »).
En ancien français, la forme de ce verbe était diffinir, avec préfixation en dis- qui fait dif- devant un f, pour éviter la synonymie du verbe latin classique avec definir qui signifiait « mener à bonne fin ; achever, mourir » où le préfixe de- est utilisé avec un sens de renforcement.

verbe

définir \de.fi.niʁ\ transitif conjugaison (pronominal : se définir)

  1. (rare) Délimiter, circonscrire.
    • Qu’on la restreigne ou qu’on l’étende dans une certaine mesure, qu’on la définisse d’une manière ou d’une autre, selon le génie ou les nécessités des temps, il n’en est pas moins certain que la terre que l’homme cultive lui-même lui est aussi personnelle que son vêtement. (George Sand, Histoire de ma vie, tome 2, 1855, page 343)
  2. Déterminer avec précision.
    • Pour caractériser la cubicité, c'est-à-dire la forme aussi compacte que possible des grains d’agrégats, l’AFNOR a défini un coefficient volumétrique qui peut s'appliquer soit à un grain, soit à l'ensemble des grains d'un agrégat. (J. Arrambide & M. Duriez, Agrégats, liants et bétons hydrauliques, aciers et métaux usuels, page 54, Éditions du Moniteur des Travaux Publics, 1958)
    • On définit les termes abstraits et composés ; on décrit les objets sensibles ; on énonce les idées simples.
    • On ne peut définir les couleurs.
    • Un sentiment que je ne saurais définir s’empara de moi.
    1. (religion) Fixer un point de dogme.
      • Les conciles ont défini que…
      • Les questions définies par l’église.
  3. Caractériser quelqu’un ou quelque chose.
    • Revenons à l’œuvre de Stirner. Un des passages les plus remarquables de L’Unique et sa Propriété est celui où il définit la bourgeoisie par rapport aux déclassés. (Émile Armand, Le Stirnérisme, 1934)
    • Définir une personne, la faire connaître par ses qualités bonnes ou mauvaises.
    • Définissez-moi un peu cet homme-là.
    • (pronominal) Il est difficile de se définir en deux mots.
    • C’est un homme tellement complexe qu’on ne saurait le définir.
    1. (En particulier) Donner la (ou les) signification(s) d’un mot, quel sens on y attache.
      • Définir un mot, un terme, une expression.
    2. (programmation) Assigner une valeur à une variable, généralement après sa déclaration.
      • En PHP on définit les variables avec "=".
  4. (Mathématiques) Traduire dans un langage naturel une notion mathématique abstraite.
    • Soit A et B. Écrire A=B, c’est définir B comme étant identique à A.
    • On définit le logarithme complexe α d’un nombre complexe Α comme une solution de l’équation : exp(α)=A.
  5. (Mathématiques) (Par extension) Parce que le travail mathématique consiste pour beaucoup dans ce passage abstrait-compréhensible, ce verbe est devenu un fourre-tout, synonyme de créer, concevoir, supposer, prouver, etc.
    • Une théorie est mathématiquement valide si on peut définir un univers dans lequel elle est vraie.
    • On peut définir un logarithme complexe comme une solution holomorphe de cette équation. (Wikipédia, « Logarithme complexe »)
synonymes
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.026
Dictionnaire Français