dégeler
étymologie
Composé du préfixe dé- et du verbe geler.

verbe

dégeler \deʒ.le\ transitif conjugaison (pronominal : se dégeler)

  1. Faire qu’une chose qui était gelée cesse de l’être.
    • Le vent qu’il a fait depuis peu a dégelé la rivière.
  2. (Figuré) Faire cesser la réserve, la froideur que quelqu’un avait d’abord gardée.
    • Certes, il n'est pas né
      Qui mettra le nez
      Dans sa tasse,
      Pas né, le chanceux
      Qui dégèlera ce
      Bloc de glace,
      Qui fera dans le dos
      Les cornes à ce gros
      Dégueulasse.
      (Georges Brassens, Le Bistrot, in Les Funérailles d'antan, 1960)
  3. (intransitif) Cesser d’être gelé.
    • La rivière dégèle, commence à dégeler. - Faire dégeler de l’eau.
    • (impersonnel) — ''Il dégèle. - Quand il viendra à dégeler
  4. (pronominal) Ne pas rester gelé.
    • On nous apporte des nattes et des tapis, on allume un grand feu de branchages au beau milieu de la salle, et nous parvenons enfin à nous dégeler. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 38)
    • L’eau de la fontaine commence à se dégeler.
  5. (pronominal) (Figuré) Sortir, dans les rapports sociaux, dans la conversation, de la réserve, de la froideur que l’on avait d’abord gardée par réserve ou par timidité.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.003
Dictionnaire Français