délabrer
étymologie
Il est pour délabeler « tomber en lambeau » devenu délabrer par dissimilation des deux \l\ ; voir label.

verbe

délabrer \de.lɑ.bʁe\ transitif ou pronominal conjugaison (pronominal : se délabrer)

  1. Mettre en mauvais état, soit par un long usage, soit par vétusté, soit par manque de soin.
    • A Pont-du-Château même, la plupart des maisons réparées et bien entretenues sont celles où logent ces ouvriers ; beaucoup d'autres se délabrent, tombent en ruine. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • La pièce lança deux obus avant que la carcasse de l’immeuble se disloquât, et chacun d’eux parcourut le Wetterhorn de bout en bout, le délabrant complètement. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 239 de l’éd. de 1921)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français