délocalisation
étymologie
Ce mot est construit à partir du verbe « localiser » auquel sont ajoutés le préfixe dé- indiquant l’idée de « dehors » et le suffixe -ation indiquant « l’action de ».

nom

SingulierPluriel
délocalisationdélocalisations

délocalisation \de.lo.ka.li.za.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de déplacer une entreprise ou une partie de ses activités.
    • La commune de NIVOLAS-VERMELLE a été saisie de la demande de délocalisation d'une entreprise nivolésienne du fait de l'impossibilité d'agrandir l'usine actuelle située en centre-ville. (Commune de Nivolas-Vermelle, Modification n° 1 de la révision n°2 du Plan d'Occupation des Sols : Notice explicative, décembre 1998)
  2. (En particulier) Action de déplacer une entreprise ou une partie de ses activités d’un pays vers un autre, pour profiter d’une main-d’œuvre moins coûteuse et réduire les coûts de production.
    • La révolte ne viendra que des exploités eux-mêmes, de l’autre bout du monde. Même les chômeurs français victimes des délocalisations sont bien contents de pouvoir s’acheter un tee-shirt à 7 euros. (Annie Ernaux, « Regarde les lumières mon amour », Seuil, 2014, p. 31.)
    • Il faut dire que le fabricant a fait très tôt le choix de la délocalisation, dès le début des années 1990, bien avant la fin des quotas textiles en janvier 2005. 45% des tissus des collections du groupe sont tricotés et découpés en France, la confection étant sous-traitée au Maghreb, en Roumanie ou en Asie. (Eminence: Un survivant du sous-vêtement français, dans L’Usine nouvelle, n° 3190, du 29 avril 2010)
    • Au cœur du modèle néolibéral, le libre-échange sans précaution a accru le phénomène des délocalisations. (Contribution générale « Réaliser le changement » , pour le congrès de 2012 du Parti socialiste (France))

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français