démarquer
étymologie
 Composé de dé- et de marquer.

verbe

démarquer \de.maʁ.ke\ transitif conjugaison (pronominal : se démarquer)

  1. Démunir un objet de sa marque.
    • Démarquer du linge.
    • Démarquer dans un livre l’endroit où le lecteur s’est arrêté.
    • ''Angèle. — … Ribadier, Robineau… Même initiale… pas besoin de faire démarquer mon linge ni mon argenterie !/>Thommereux, se levant. — C’est ça… un mariage d’économie ! Je connaissais le mariage d’amour, le mariage de raison, mais ce mariage-là, non !… Qu’on épouse un homme parce qu’il a de jolies moustaches, ou qu’il porte bien la toilette, je le comprends encore… Mais que ce soit pour ne pas démarquer son linge ! Ah ! Non ! Ça me dépasse ! (Georges Feydeau, Le Système Ribadier'', 1892, acte I, scène 1)

  2. Enlever sa marque à une marchandise, enlever l’étiquette attestant son origine, afin de la vendre au rabais, ou pour s’en débarrasser, si c’est le produit d’un vol.
    • Il fut convaincu d’avoir démarqué toute l’argenterie.
  3. Démarquer le stock d’invendus : réduire le prix des marchandises pour les écouler plus vite.
  4. (En particulier) Démarquer un ouvrage savant : recopier une partie du contenu, sans discernement, en espérant s’attribuer le mérite d’une connaissance approfondie du sujet.
    • D’autres encore, comme Marisol Touraine ou Manuel Valls, démarquent carrément la typographie des affiches d’En marche !. (Érik Emptaz, Nouveau nom et faux nez, Le Canard enchaîné, 24 mai 2017, page 1)
  5. (En particulier) Démarquer un roman, une œuvre d’imagination : Plagier, copier sans scrupule une œuvre qui fait recette, dans son concept, ou mot pour mot, dans des passages isolés.
    • Démarquer un écrit peu connu ; démarquer un article d’encyclopédie spécialisée.
  6. (Par extension) (Jeu) Retrancher les points qu’on a marqués.

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français