démonstration
étymologie
(XIIIe siècle) Emprunté au latin demonstratio ; il a supplanté l’ancien français demostraison.

nom

SingulierPluriel
démonstrationdémonstrations

démonstration \de.mɔ̃s.tʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. Raisonnement qui prouve la vérité de sa conclusion par déduction et d’une manière évidente et convaincante.
    • Les mathématiciens attachent une grande importance à l’élégance de leurs méthodes et de leurs résultats ; ce n'est pas par pur dilettantisme. Qu’est-ce-qui nous donne, en effet, dans une solution, dans une démonstration, le sentiment d'élégance ? C'est l’harmonie des diverses parties, leur symétrie, leur heureux balancement ; c'est, en un mot, tout ce qui leur donne de l'unité. (Henri Poincaré, Science et méthode, p.25, Flammarion, 1908)
    • Je commence à leur montrer que ça vaut n(n-1)/2, avec une méthode simple – un grand classique. Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est une démonstration élégante. (Victor Beauvais, Économie de l'amour, éd. Jean-Claude Lattès, 2011)
    • Malgré les affirmations péremptoires des réchauffistes qui débutent immuablement chacune de leurs démonstrations par la phrase « tous les experts s'accordent à dire que... » force est de constater que l'unanimité scientifique est loin d'être acquise aux thèses du GIEC. (Christian Laurut. , L`imposture écologiste, Éditions du Trident, 2011, p. 82)
  2. Tout ce qui sert de preuve à quelque chose.
    • Ces faits sont la meilleure démonstration que l’on puisse donner de…
  3. Action de montrer, d’expliquer telle ou telle donnée d’une science.
    • Faire une démonstration d’anatomie sur un cadavre.
    • Une démonstration de botanique au Jardin des plantes.
  4. Marque, témoignage, toute parole, tout acte par lequel on manifeste ses dispositions, ses intentions.
    • Loin de vouloir se livrer à une démonstration tumultueuse, la population fourmisienne ne songe qu'à célébrer les Pâques fleuries du 1er mai. (Alexandre Zévaès, Histoire de la Troisième République 1870 à 1926, Éditions Georges-Anquetil, 1926, p.338)
    • Il lui fait tous les jours de grandes démonstrations d’amour.
    • De grandes démonstrations de joie. — Faire des démonstrations hostiles.
  5. (mili) Mouvements exécutés devant l’ennemi ; et particulièrement d’une Manœuvre que fait un général pour donner le change sur ses desseins.
    • Les démonstrations de l’ennemi eussent été capables d’épouvanter une armée moins aguerrie.
    • Les Belges obtinrent la réforme de la constitution par une dé­monstration que l'on a décorée, peut-être un peu ambitieusement, du nom de grève générale. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.V, La grève générale politique, 1908, p.213)
    • Démonstration navale, Envoi de vaisseaux destinés à appuyer par leur présence des réclamations diplomatiques.
  6. (comm) Action de montrer concrètement au public en quoi consiste un art, un sport, un produit commercial.
    • J'eus le plaisir d'y admirer miss Gertrude Ederle, Ailen Riggin et Helen Wainwright, qui vinrent faire une démonstration de plongeons et de nages modernes. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1, De New-York à Tahiti, 1929)

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français