dépens
étymologie
Du latin dispensum, participe passé neutre substantivé de dispendere (« peser en distribuant », d’où « distribuer ») dont dérive dispendium (« frais, dépense »).

nom

dépens \de.pɑ̃\ masculin pluriel, au pluriel uniquement

  1. (finance) Ce qu’on dépense.
    • Il vit à mes dépens.
    • Apprendre une chose à ses dépens.
  2. (droit) Frais que la poursuite d’un procès occasionne.
    • La partie qui perd est ordinairement condamnée aux dépens.
    • Arrêt enfin. Je perds ma cause avec dépens,
      Estimés environ cinq ou six mille francs.
      (Jean Racine, Les Plaideurs, I, sc. 7, 1668)
    • La Cour de cassation, deuxième chambre civile, a rendu l'arrêt suivant :[…]
      Attendu que les diligences nécessaires pour la reprise d'instance n'ayant pas été accomplies dans le délai, il y a lieu de prononcer la radiation du pourvoi ;
      Par ces motifs :
      Vu les arrêts du 11 mai 2017 et du 22 mars 2018 ;
      Prononce la radiation du pourvoi n° P 16-17.234 ;
      Réserve les dépens ;[…]
      (Cour de cassation (France), jugement de radiation du pourvoi n°16-17234, 18 octobre 2018)

traductions
  • allemand : Kosten féminin (auf ~ anderer leben)
  • anglais : expense



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.020
Dictionnaire Français