déplorable
étymologie
Du latin deplorabilis.

adjectif

SingulierPluriel
déplorabledéplorables

déplorable \de.plɔ.ʁabl\ masculin et féminin identiques

  1. (vieilli) Digne qu'on pleure sur son sort ; digne de pitié.
    • Vous voyez devant vous un prince déplorable. (Jean Racine, Phèdre, acte II, scène 2.)
    • Semblable au déplorable malade d’Edgar Poë, Durtal entendait avec terreur des frôlements de pas dans les escaliers, des cris plaintifs derrière les portes. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Ce déplorable dingo racontait sa vie. Il avait eu pour mère une démente qui se faisait appeler Madame Satan. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
  2. Qui mérite d’être déploré, en parlant des choses.
    • Une pareille entreprise est une insanité ; aussi aboutit-elle à des équivoques, quand elle n'oblige pas les députés à des attitudes d'une déplorable hypocrisie. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence Chap.II, La décadence bourgeoise et la violence, 1908)
    • Il est dans un état déplorable.
    • Sa situation est déplorable.
    • Sa condition, son sort est déplorable.
  3. (familier) Qui est très mauvais.
    • On a fait là un choix déplorable.
    • Sa conduite a été déplorable.
    • Ces peintures sont d’un goût déplorable.
    • Un élève déplorable.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français