déployer
étymologie
Ce verbe est construit avec le préfixe dé- et le verbe ployer (dans le sens de « plier »). Il existe depuis l’ancien français, voir desploier.

verbe

déployer \de.plwa.je\ transitif conjugaison

  1. Étendre, développer ce qui était ployé.
    • J’avais eu soin, la veille, de déployer au dos d’une chaise mon habit bleu de ciel à queue de morue, mon pantalon, […]. (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • C'est ainsi qu'à la ferme de la Faille près de Sainte-Marie-en-Chaux, […], le Ranunculus fluitans déploie seul ses longues chevelures sur de larges étendues, masquant presque totalement les galets du fond. (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne ↗, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, [//ori-nuxeo.univ-lille1.fr/nuxeo/site/esupversions/6cfe60d7-a710-46a8-b32d-4a32b4c31a74 p. 61])
    • Il y avait beaucoup de lumières sur la mer, et le vent régulier et violent qui soufflait, après avoir contourné le promontoire, poussait devant lui un sloop dont la grand-voile et le spinnaker étaient totalement déployés. (Mark Helprin, Conte d'hiver, traduit de l'anglais (USA) par Michel Courtois-Foucry, Éditions Stock, 1983 & 2014)
  2. (Par extension) (militaire) Occuper un plus grand espace de terrain.
    • À peine les pirates furent-ils arrêtés que les rangs des chasseurs et des guerriers placés à droite et à gauche de la hutte se déployèrent en éventail et se refermèrent derrière eux. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
  3. (Figuré) Manifester avec activité, avec éclat.
    • […], il entrevit les moyens de déployer aux yeux de Modeste un faste royal, de la séduire en lui montrant le monde fascinant de la cour […]. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Avant de pouvoir jeter l’ancre, j'eus encore à déployer toute la patience et l'industrie du navigateur. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Si les Spinaliens soutinrent vaillamment un siège contre Charles le Téméraire, il n'en fut pas de même, deux siècles plus tard, quand Louis XIV déploya contre eux ses forces […]. (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1923)
    • Tournant sur le tronc, il fit tout de même demi-tour en reposant le pied libre ; mais pendant qu’il dépêtrait l’autre, le premier se réenfonçait de nouveau, de sorte qu’il déployait de surhumains efforts à patauger sur place, […]. (Louis Pergaud, Un sauvetage, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • L'idée de déployer tous les fastes de la République et d'afficher une solennité churchillienne pour annoncer une augmentation de 1,6 point de la TVA ne peut venir que de cerveaux hallucinés. (Jacques Julliard, Impression, soleil couchant, dans Marianne (magazine), n° 772 du 4 février 2012, p.3)
    • Toutes les ruses, il les imagine et les déploie avec un machiavélisme qui parfois lui pèse. (Michel Droit, De Lattre, maréchal de France, Pierre Horay, éditions de Flore, 1952, p.81)
  4. (Informatique) Installer sur plusieurs machines en modifiant les données d'une seule.
synonymes
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français