déraciner
étymologie
 Composé de dé- et de raciner.

verbe

déraciner transitif conjugaison

  1. Arracher de terre un arbre, une plante avec ses racines, extirper.
    • Déraciner un arbre. - Les grands vents, les orages déracinent quelquefois les arbres.
  2. (analogie) Arracher de terre tout autre objet fixé solidement au sol.
    • […], un pâtre, […], courait à toutes jambes, […], ébranlant à chaque bond quelque pierre qui dans sa chute en entraînait d’autres. Celles-ci détachaient en roulant de petits rochers qui à leur tour en déracinaient de plus gros; …. (Alexandre Dumas, Impressions de voyage, La Revue des Deux Mondes T.1, 1833)
  3. (Figuré) Défaire une chose solidement implantée, installée depuis longtemps.
    • Les mafias ne sont pas des organisations criminelles comme les autres : les « décapiter » est futile ; ce qu’il faut, c’est les « déraciner ». (Jean-François Gayraud, Le Monde des mafias : Géopolitique du crime organisé, Paris, Odile Jacob, juin 2008, Préface, page 14)
    • Il faut déraciner notre concurrent de ce marché si on veut avoir une chance de se développer sur le long terme dans cette région.
  4. (Figuré) Arracher quelqu’un à son pays d’origine.
    • Dans beaucoup de cas, les artisans, obligés de se rendre aux nouvelles sources de labeur, se sont déracinés et sont devenus, loin de leur contrée natale, des sans-foyer …. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  5. (Figuré) Éradiquer, en parlant des maladies, des mauvaises coutumes, opinions, des vices, des mauvaises habitudes, etc.
    • Il est difficile de déraciner un mal invétéré. - On aura peine à déraciner cet abus, cette opinion, cette erreur.
synonymes antonymes
traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français