désespérance
étymologie
D’espérance précédé du préfixe dé-.

nom

SingulierPluriel
désespérancedésespérances

désespérance \de.zɛs.pe.ʁɑ̃s\ féminin

  1. État d’une âme qui a perdu l’espérance.
    • […], tout cela lui semblait prenant, tyrannique, hostile jusqu’à la désespérance presque… (Isabelle Eberhardt, Le Major, 1903)
    • La silhouette d’une femme convoitée une heure alternait avec le décor du bar interlope où, un soir de spleen, j’avais grignoté les amandes salées de la désespérance. (Maurice Dekobra, La Madone des sleepings, 1925, réédition Le Livre de Poche, page 171)
    • Rien entre nous, que des souvenirs assez pitoyables, le tas lugubre des dèches quotidiennes, des privations et des désespérances. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 177)
    • Nos compatriotes souffrent, l’angoisse, la désespérance sociale sont fortes. (Motion pour le congrès de Reims du Parti Socialiste, Un monde d’avance, la Gauche décomplexée, 2008)
antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français