détriment
étymologie
(XIIIe siècle) Du latin detrimentum.

nom

SingulierPluriel
détrimentdétriments

détriment \de.tʁi.mɑ̃\ masculin

  1. (Au singulier) Dommage, préjudice, désavantage.
    • Aller, tourner à mon détriment.
    • Causer, recevoir un notable détriment.
    • Il n’acquit tant de richesses qu’au détriment de sa réputation, de son honneur.
    • Où irait-on, si, sous le prétexte du bonheur général, on engraissait le consommateur au détriment du producteur ? (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
  2. (Au pluriel) Résidus de la désagrégation d’un matériau.
    • Toutes ces substances sont parfaitement brutes, elles existent et existeraient indépendamment des animaux et des végétaux ; mais d'autres substances, en très grand nombre et qui paraissent également brutes, tirent leur origine du détriment des corps organisés […]. (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux, « De la Nature. Seconde vue », in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 1000.)
  3. (Au pluriel) Restes (dépouille mortelle).
    • Quand le travail fut terminé, la reine voulut que son église paroissiale profitât, la première, des grâces dévolues à ces glorieux détriments et elle en ordonna l’exhibition pendant la durée de trois neuvaines. (Trois églises et trois primitifs/Sain Germain-l’Auxerrois dans la bibliothèque Wikisource)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.014
Dictionnaire Français