danse
étymologie
Déverbal de fr, issu d’une racine romane qui signifie « tirer en longueur » apparenté au latin tendere (« tendre »), tensus (« tendu ») ; danse étymologiquement désigne une chaîne, une file. L’allemand présente Reigen (« danse », Tanz est un emprunt postérieur aux langues latines) et Reihe (« file, rangée »).

nom

SingulierPluriel
dansedanses

danse \dɑ̃s\ féminin

  1. Mouvement du corps exécuté en cadence, à pas mesurés, et au son d’instruments ou de la voix.
    • Chez nous, l’on méprise trop l’art de la danse, cela soit dit en passant. Tous les grands peuples, d’abord ceux du monde antique, ceux de l’Inde et de l’Arabie, l’ont cultivée à l’égal de la poésie. La danse est autant au-dessus de la musique, pour certaines organisations païennes toutefois, que le visible et le créé sont au-dessus de l’invisible et de l’incréé. (Charles Baudelaire, La Fanfarlo, 1847 ; Gallimard, 2012, collection Folio, pages 56-57.)
    • Dans leurs oupa-oupa, qui passent avec raison pour des danses très obscènes, les acteurs peignent par des pantomimes expressives toutes les passions qui les exaltent. (Thomas Arbousset, Tahiti et les îles adjacentes, 1867)
    • Ce n’est pas le raisonnement de Perrette qui manque de bon sens, c’est sa danse avec un pot au lait sur la tête […] (Franc-Nohain, Guide du bon sens, Éditions des Portiques, 1932)
    • Tradition d’efforts singuliers et éphémères, qui disparaîtront sans laisser aucune trace, impalpable poussière de la plus périssable des architectures : la danse. Tant de jeunes cœurs palpitants, de beaux corps en sueur, de muscles tendus et relâchés, pour de si fragiles succès aux lumières de la rampe, avant de retourner à la nuit éternelle des lustres mouchés, de l’électricité morte et du tombeau. (Paul Morand, La Mort du cygne)
    • Louis peut, de cette façon, faire admirer ses jambes, qu’il a fort belles, et considère la danse comme un sport qui demande de la force, de la souplesse, de la grâce et de la concentration. (Monique de Huertas, Louise de La Vallière, éditions Pygmalion/Gérard Watelet, Paris, 1998, p. 47)
  2. Manière de danser.
    • Il a une danse noble, libre, aisée.
  3. Action de plusieurs personnes qui dansent.
    • Commencer la danse. Entrer en danse.
  4. (populaire) Lieu où l’on danse.
    • Aller à la danse.
  5. Air de musique sur lequel on danse.
    • Jouer toutes sortes de danses.
  6. (populaire) Raclée.
    • D’un coup d’œil scrutateur, le père l’examinait et le gars, craignant d’être fouillé, commençait à n’en pas mener large, une danse soignée ne manquant jamais de punir sans sursis tout vol domestique. (Louis Pergaud, « L’Argument décisif », dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
synonymes traductions
forme fléchie

danse \dɑ̃s\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe danser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe danser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe danser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe danser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent du verbe danser.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.021
Dictionnaire Français