demi-tour
étymologie
(XVIIe siècle) De « tour » avec le préfixe demi-

nom


demi-tour \də.mi.tuʁ\ masculin

  1. (militaire) Moitié d’un tour sur soi-même.
    • Demi-tour droite !
    • ''Bienheureux les adjudants ! Ils commandent :/> « Demi-tour à droite… droite !… » Et l’influx nerveux des recrues obéit. Dès qu’il s’agissait d’enlacer Juliette, mon influx traînait. (Paul Guth, Le mariage du Naïf'', 1957, réédition Le Livre de Poche, page 181)

  2. (Par extension) Virage ou angle à 180 degrés.
    • Mais le taxi terminait son demi-tour et Dieuble eut un sursaut d’estomaquement en lisant la marque de l'automobile, plaquée-or sur l'aile arrière : « Ouzbek ». (Emmanuel Cocke , L'emmanuscrit de la mère morte, Éditions du Jour, 1972, page 229)

traductions
  • espagnol : media vuelta

traductions
  • anglais : about face

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.024
Dictionnaire Français