demoiselle
étymologie
Variante de damoiselle, issu du latin populaire domnicella, diminutif de domina.

adjectif

SingulierPluriel
demoiselledemoiselles

demoiselle \də.mwa.zɛl\ féminin (pour un homme on dit : garçon)

  1. Qualifie une fille qui n’est pas mariée.
    • Je ne suis pas mariée. Oui je suis demoiselle, et pourtant cet enfant, cet enfant, c’est à moi. (Octave Mirbeau, « Contes cruels (Mirbeau) », dans Lettres de ma chaumière, 1885)

nom

SingulierPluriel
demoiselledemoiselles

demoiselle \də.mwa.zɛl\ féminin

  1. Terme de politesse, par lequel on désigne les jeunes filles et, par le passé, les femmes non mariées.
    • Héloïse portait un tablier court si coquet, brodé de coton rouge […] qu’Arsène André ne pouvait la quitter des yeux, tant elle avait l’air « gent », une façon de demoiselle bien éduquée. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • ''Nastia (riant et regardant la corneille) : - Loukeria, que fais-tu donc ? Allons à la maison./>Kol’ka (ayant bu et regardant la corneille) : - Pourquoi est-elle donc Loukeria ? Il est vrai qu’elle est encore une demoiselle. Que pour cette raison elle soit Lou. (Lou, Une Histoire de Noël'')

    • C’est une demoiselle bien née, bien élevée. — Elle est encore demoiselle. — Institution de demoiselles.
    1. (Belgique)(vieux) Institutrice.  [1]  [2]
  2. (Archaïsme) Fille née de parents nobles ; le titre est l’équivalent féminin d’écuyer.
    • Ce bourgeois a fait la folie d’épouser une demoiselle.
  3. Femme mariée et bourgeoise née de parents nobles.
  4. (Désuet) Toute femme, mariée ou non, attachée à un établissement de commerce, à une administration.
    • Elle a réservé à son enfant une situation de demoiselle, c’est-à-dire qu’elle s’est saignée pour lui faire apprendre la sténo et la dactylographie. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 199)
    • Notre esprit est toujours comme à la merci d’un téléphoniste farceur, —de préférence, il est vrai, une demoiselle du téléphone,— qui lui branche la communication avec n’importe qui, n’importe quoi […] {{source|
  5. (insectes) Genre d’insecte zygoptère à quatre ailes membraneuses souvent confondu avec les libellules et qui s’en distingue par un vol plus lent et un corps plus petit et plus frêle.
    • Les demoiselles se reproduisent en s’arrimant en vol, comme les libellules : le mâle saisit la femelle par la tête ou le thorax à l'aide d’une pince au bout de l’abdomen, la femelle pose l’extrémité de son abdomen sous le premier segment de l’abdomen du mâle. Vu de côté, le couple apparaît alors comme un cœur, les deux insectes restant attachés ainsi sans faire de bruit et venant souvent se poser sur la végétation.
  6. Hie des paveurs voir dame.
  7. (Ganterie) Sorte de pince en bois servant à élargir les doigts de gants.
  8. Jambier en cuir dont les scieurs se servent pour se protéger les genoux.
  9. Verge de métal utilisée dans les fonderies.
  10. Dispositif qui soutient le chevalet des scieurs de long.
  11. Dans une raffinerie de sucre, lucarne pratiquée dans le mur pour permettre l'aération.
  12. (Canotage) Support des avirons voir dame.
  13. (cuisine) Carcasse de canard ou d'oie, débarrassée du foie, des magrets, des cuisses et du gésier, et qui se mange grillée avec les doigts. (Vie pratique gourmand, n°90)
  14. (poissons) Variante de poisson-demoiselle (poisson).
  15. (poissons) Synonyme de girelle commune femelle (espèce de poissons).
  16. (poissons) Un des noms vernaculaires de la cépole commune (poisson).
  17. (Architecture) Obstacle massif, généralement cylindrique ou tronconique, posé sur le faîte d’une traverse, pour empêcher que celle-ci ne serve de cheminement à l’assiégeant.
  18. (Géologie) Bloc vertical de pierre se trouvant sur les versants de certaines montagnes.
  19. (Normandie)(Métrologie) Mesure de capacité utilisée pour le calvados, généralement égale à dix centilitres.
    • [...] sous ce prétexte qu'ils n'avaient pas faim -d'une croûte de pain et d ' une « demoiselle de calvados » , qu ' ils m ' ont dit payer quatre sous. (Le Correspondant, Volume 244, Éd. Charles Douniol, 1911)
    • Tous les moments forts de la vente des bestiaux ou des produits fermiers se passent au cabaret où les "demoiselles de Calvados" s'activent. Ces verres, joliment baptisés, contiennent la valeur de trois verres à liqueur ordinaires. (Marie-José Strich , L'Orne autrefois, Éd. Horvath, 1994)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.019
Dictionnaire Français