destin
étymologie
Déverbal de fr.
(1165) « détermination » [senz nule autre hore de destin] « sans perdre de temps pour se décider immédiatement » (Benoit de Sainte-Maure, Le Roman de Troie).

nom

SingulierPluriel
destindestins

destin \dɛs.tɛ̃\ masculin

  1. Puissance mystérieuse à qui les anciens attribuaient le pouvoir de déterminer d’avance et d’une façon irrévocable la suite des événements.
    • Il n’y a pas à dire, mais quand les dieux ou les destins, comme vous voudrez, ont décidé qu’ils vous feraient trébucher sur la route de la gloire ou de la fortune, il est inutile de regimber. (Louis Pergaud, La Chute, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Les petits cadeaux du destin entretiennent l’amitié avec soi-même. (Jean Dutourd)
    • Le destin varie peu ses effets, comme s’il s’en tenait à quelques moyens sûrs. (José Cabanis, Les cartes du temps, Gallimard, 1962, Le Livre de Poche, page 129.)
  2. Sort d’une personne ou d’une chose, en tant qu’il résulte de forces extérieures invincibles ; ce qui arrive aux hommes, de bien ou de mal, indépendamment de leur volonté.
    • Il venait de songer, comme à un aspect spécial de l’injustice irrationnelle du destin, que ces deux hommes vivaient, alors que Kurt était mort. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 346 de l’éd. de 1921)
    • Fouquet a dû croire que tout s’achète, même le destin. (Paul Morand, Fouquet ou Le Soleil offusqué, Éditions Gallimard, 1961)
  3. (Poésie) Ensemble de la vie ; existence.
    • Il a terminé son destin. — Trancher, abréger le destin de quelqu’un.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.010
Dictionnaire Français