dialoguer
étymologie
voir dialogue

verbe

dialoguer \dja.lɔ.ɡe\ intransitif ou transitif conjugaison

  1. Converser ou discuter avec une autre personne.
    • On peut dialoguer avec quelqu’un à qui l’on a menti mais à condition de le reconnaître et de solliciter son pardon. (Jean-François Malherbe, Autonomie et prévention, 1994)
    • (Par analogie)Ces divers travaux mettant en rapport des linguistes, des phonéticiens et des informaticiens a permis la synthétisation de la parole qui conduit des machines à « dialoguer » entres elles sans intervention humaine. (Béatrice Pothier, Contribution de la linguistique à l’enseignement du français, PUQ, 2011, p. 13)
  2. Donner la réplique en parlant des acteurs d’une pièce de théâtre, d’une églogue, d’un entretien supposé.
    • Cet auteur dramatique fait bien dialoguer ses personnages.
  3. (musique) Deux parties qui se répondent l’une à l’autre et qui souvent se réunissent.
    • Faire dialoguer deux voix, deux instruments.
  4. Mettre en dialogue, pour un dialoguiste.
    • L’auteur a faiblement dialogué cette scène.
    • Il possède à un rare degré l’art de dialoguer.
    • Une pièce bien dialoguée.
    • Si l'on n'a pas la vocation du dialogue, cette disposition à l'éclat des ripostes et à l'esprit scénique, qui constitue l'auteur dramatique, il est inutile de faire du théâtre. Mais, avec du travail et des aptitudes moyennes, on peut apprendre à dialoguer suffisamment pour écrire des romans ou des nouvelles. (Antoine Albalat, L'art d'écrire enseigné en vingt leçons (dix-neuvième leçon), 1899)

traductions
  • espagnol : dialogar
  • russe : разговаривать



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français