diamètre
étymologie
Du latin diametrus, emprunté au grec διάμετρος,  composé de διά, dia (« à travers ») et de μέτρον, métron (« mesure »).

nom

SingulierPluriel
diamètrediamètres

diamètre \dja.mɛtʁ\ masculin

  1. (Géométrie) Ligne droite qui va d’un point de la circonférence d’un cercle (ou d’une sphère) à un autre point en passant par le centre. Le diamètre représente deux fois le rayon.
    • On appelle rayon, toute droite CA menée du centre à la circonférence, et diamètre, toute droite DB, qui passe par le centre et qui se termine de part et d'autre à la circonférence. (Cours de mathématiques, par Charles Bossut, membre de l'Institut National des Sciences et des Arts, etc., tome 2, Paris : chez Firmin Didot, an IX, p. 7)
    • Ainsi l'échardonneur Garnett opère au moyen d'un cylindre peigneur de 0m562 de diamètre; ayant soixante peignes disposés sur sa demi-circonférence, soit une rangée de peignes par 14 millimètres de circonférence. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Viennent ensuite les conduites forcées qui mènent l'eau jusqu'aux turbines. Ces impressionnants tuyaux en acier de 1,9 à 2,3 mètres de diamètre peuvent supporter une pression de 28 bars. (Ludovic Dupin, La centrale qui a électrifié la Bavière, dans L’Usine nouvelle, no 3252, 8 septembre 2011, page 8)
  2. (Mathématiques) Deux notions distinctes.
    1. dans un espace métrique, plus grande distance entre deux points de l'objet mathématique considéré.
    2. Diamètre conjugué d'une direction de sous-espace : une définition rigoureuse dépasserait les limites que se fixe un dictionnaire de langues.
  3. (Par extension) Plus grande largeur ou grosseur d’une chose ronde, arrondie, elliptique, etc.
    • Le pain d’autel dont se sert l'église de Vrigne-aux-Bois a huit centimètres de diamètre. Il est épais, friable et spongieux. (Les hosties sanglantes de Vrigne-aux-Bois (Ardennes): trois lettres de M. l'Abbé Jules Morel, Paris & Tournai : chez H. Casterman, s.d. (peu après 1859), page 7)
    • Tentons de saisir l’énormité des distances impliquées. Il y a environ 200 milliards d’étoiles dans notre galaxie qui a un diamètre de 100 000 années-lumière. (Louis Dubé, Tourisme interstellaire envahissant, dans Le Québec sceptique, n°70, p.33, automne 2009)
  4. (sylviculture) Diamètre du tronc d’un arbre mesuré à hauteur de poitrine — souvent à 1,3 m du sol comme en France, parfois à 1,5 m.
    • Cette récolte ne peut être directement comparée à la production mesurée par l’IFN […] car il lui manque le volume des houppiers et des perches (tiges de taille inférieure à 17,5 cm de diamètre) vendus, ainsi que tous les volumes délivrés en affouage. (Thierry Sardin, Chênaies continentales, Office national des forêts, 2008, ISBN 978-2-84207-321-3)
  5. (sylviculture) (Par extension) Classe de diamètre ; arbre appartenant à une classe de diamètre.
    • Ce résultat ne diffère pas selon le type de propriété (forêts domaniales ou autres forêts publiques) sauf en région Champagne-Ardenne […] où l’écart de 10 cm (60 cm versus 50 cm) constaté entre forêts domaniales et autres forêts publiques résulte de la conjonction, sur les deux années étudiées, de faits particuliers : un pic d’abondance de diamètres 40 dans les forêts publiques non domaniales et une présence significative de très gros bois (allant jusqu’au diamètre de 145 cm) en forêt domaniale. (Thierry Sardin, Chênaies continentales, Office national des forêts, 2008, ISBN 978-2-84207-321-3)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français