dirigeant
étymologie
Du participe présent de diriger.

nom

SingulierPluriel
dirigeantdirigeants

dirigeant \di.ʁi.ʒɑ̃\ masculin (pour une femme on peut dire : dirigeant, dirigeante)

  1. Celui ou celle qui dirige une entreprise.
    • S’éloigner physiquement de ses salariées, est-ce forcément si problèmatique ? De plus en plus de dirigeants nomades démontrent que l’on peut s’organiser, et même tirer profit de cette mobilité. (Céline Chaudeau, Des dirigeants de plus en plus nomades, Le Parisien Economie, mardi 7 avril 2015, p. 2-3.).
    • […] : une grande banque catholique, l’Union Générale venait de sombrer dans la banqueroute. Cette déconfiture était due à des folles spéculations, aux fautes et même à l’improbité de ses dirigeants. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  2. Celui ou celle qui dirige un État.
    • Et cette catastrophe en cours nous amène inévitablement aux mêmes conclusions : incompétence, inorganisation, absence de vision à long terme, improvisation. En résumé : nullité de nos dirigeants, et en particulier de ceux en charge du système de santé français. (Riss, « Covid-19 : L’autre « étrange défaite » », le 27 mars 2020, sur le site de Charlie Hebdo (https:/charliehebdo.fr))
  3. (politique) Membre d’une catégorie sociale qui détient le pouvoir.
    • La problématique de l’intégrité des dirigeants renvoie à la question centrale du développement et du sous développement car elle soulève des préoccupations liées à la bonne ou mauvaise gestion, en un mot à la corruption […]. (Ismaël Aboubacar Yenikoye, La gouvernance sous la Cinquième République au Niger, 2000-2004, page 177, L’Harmattan, 2007)
synonymes
traductions
traductions
traductions
adjectif

SingulierPluriel
Masculindirigeantdirigeants
Féminindirigeantedirigeantes

dirigeant \di.ʁi.ʒɑ̃\

  1. Qui dirige, qui détient le pouvoir.
    • Un peu plus tard elle vit que tous les amis de Maurice battaient aussi leurs femmes et comprit qu’il y avait en ce monde une loi dirigeante qui était la loi du plus fort. (Charles-Louis Philippe, Bubu de Montparnasse, 1901, réédition Garnier-Flammarion, page 79)
    • Or s’il est vrai que le législateur et les classes dirigeantes exercent une influence quelconque sur la natalité en France, il l’exercent, on le sait assez, précisément dans le sens contraire à celui-ci. (Pierre Louÿs, Liberté pour l’amour et pour le mariage, 1900, dans Archipel, 1932)
    • Mais comment y parvenir, ajoutent-ils, considérant l’apathie formidable et le fatalisme de nos classes dirigeantes ? (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • La période de l’entre-deux-guerres fut pourtant dominée, en pays musulmans, par la suprématie politique d’élites dirigeantes laïques visant à promouvoir une idéologie politique séculière, le nationalisme. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992)

traductions
forme fléchie

dirigeant \di.ʁi.ʒɑ̃\

  1. Participe présent de diriger.
    • L’artillerie passe, se dirigeant vers le nord et le nord-est, vers Grandpré, vers le Chesne. (Isabelle Rimbaud, Dans les remous de la bataille, volume 1 : 28 juillet-28 août 1914, Le Mercure de France, 15 juillet 1916)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français