disciple
étymologie
Du latin discipulus.

nom

SingulierPluriel
discipledisciples

disciple \di.sipl\ masculin

  1. Celui qui apprend d’un maître quelque science ou quelque art libéral.
    • Réaumur, plus observateur et moins métaphysicien que son disciple, fut beaucoup plus embarrassé. Il proposa plusieurs hypothèses, sans s’arrêter sérieusement à aucune. (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, Les Métamorphoses et la généagénèse, Revue des Deux Mondes, 2e période, tome 3, 1856 (pp. 496-519))
    • En algèbre, sentant mon interlocuteur plus calé que je ne le suis, je reprends mon rôle de disciple attentif. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 123)
  2. Celui qui suit la doctrine d’un autre, qui s’attache à ses principes, à ses sentiments, surtout quand il s’agit des doctrines politiques, religieuses ou philosophiques.
    • En 1767, les idées libérales, défendues par les physiocrates, disciples de Quesnay, remportèrent une première victoire sur l’esprit tyrannique des vieilles corporations […]. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Mais le prestige de la pensée ne suffit pas à conférer la pleine autorité, encore moins à déterminer la cohorte de disciples qui, conservant, propageant, transmettant, perpétuant les enseignements et l’exemple d’un maître, scellent sa grandeur. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • Les disciples sont nettement séparés des foules incroyantes (l3,l0-l7); à la fin des temps, il leur incombera de juger les douze tribus d'Israël (l9,28). (Daniel Marguerat, Le Jugement dans l’Évangile de Matthieu, Labor et Fides, 1995, p.240)

traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français