dissimuler
étymologie
(vers 1355) Du latin dissimulare.

verbe

dissimuler \di.si.my.le\ transitif conjugaison (pronominal : se dissimuler)

  1. Cacher ses sentiments, ses desseins ou, par une conduite réservée, artificieuse, ne pas les laisser apercevoir.
    • Une patricienne italienne peut ripoliner la façade de son présidentiel époux, et tenter, en vain, de dissimuler sa confondante vulgarité d’activiste, sa vraie nature pointe toujours. (Derri Berkani, Périple Andalou, 2011, p. 167)
    • Dissimuler sa haine, son amour, sa douleur.
    • Je ne vous dissimulerai pas que j’en éprouve quelque dépit.
    • (Absolument)Savoir dissimuler.
  2. Faire semblant de ne pas remarquer, de ne pas ressentir quelque chose.
    • Ce caractère de nécessité historique donne au mouvement antipatriotique actuel une force qu’on chercherait vainement à dissimuler au moyen de sophismes. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, 1908, p. 153)
    • Dissimuler une injure, un affront.
  3. Rendre moins apparent ou invisible ; cacher.
    • Kinkin, vers la quarantaine, était un gaillard de taille moyenne qui dissimulait sous des dehors chétifs et une allure pataude une force herculéenne et une agilité de singe. (Louis Pergaud, L’Évasion de Kinkin, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Tu croyais fouler le sol ferme, une piste —une pissate— te fier à son gazon honnête, il branle au même instant, la vase qu’il dissimule fait irruption à la surface, gargouille, emplit ta chaussure de sa rouille putride. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Cette position de retrait permet à Miles de dissimuler bon nombre de ratés dans les exposés et une certaine tendance à canarder dans les passages difficiles. (Franck Bergerot, Miles Davis - Introduction à l'écoute du jazz moderne, Éditions du Seuil, 1996)
    • La généralité des Américains s’imaginaient la guerre d’après les campagnes limitées, avantageuses et pittoresques, qui avaient eu lieu autrefois. Ils la voyaient comme ils voyaient l’histoire, à travers une brume iridescente, désodorisée, parfumée même, qui en dissimulait discrètement les cruautés essentielles. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 211 de l’éd. de 1921)
  4. (pronominal) Ne pas s’avouer quelque chose ; ne pas le reconnaître.
    • Le sentiment qu’elle cherchait encore à se dissimuler.
    • Je ne me dissimule pas qu’il y aura des difficultés à vaincre.
  5. (pronominal) (Par extension) Se cacher.
    • Soudain, au bord du bassin, nous vîmes un petit chat qui buvait. Nous nous dissimulâmes derrière une touffe de seringas. (Octave Mirbeau, Contes cruels : Mon oncle)
    • Les truands se dissimulaient dans toutes les encoignures des maisons, et gare au bon bourgeois cousu d’or, qui rentrait trop tard chez lui. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 43)

traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.028
Dictionnaire Français