divagation
étymologie
Dérivé du verbe divaguer et du suffixe -ation''.

nom

SingulierPluriel
divagationdivagations

divagation \di.va.ɡa.sjɔ̃\ féminin

  1. Errance d’un animal sur la voie publique ou sur des propriétés privées.
    • Pour l’application des articles L. 211-21 et L. 211-22, le maire prend toutes dispositions de nature à permettre une prise en charge rapide de tout animal errant ou en état de divagation qui serait trouvé accidenté… (Article R211-11, Code rural, France, 2009)
    • Dans une optique agro-écologique, l’agriculture en tire alors des bénéfices significatifs, comme dans la zone cotonnière du sud du Mali : diversification des revenus des paysans, protection des sols et limitation de la divagation des animaux par l’embocagement, enrichissement des sols, utilisation des tourteaux comme engrais organiques. (Le jatropha, un arbuste au potentiel énergétique prometteur)
  2. (Figuré) (surtout au pluriel) Action de s’écarter de la question, du sujet sur lequel on parle ou on écrit.
    • Se perdre dans les divagations. — Se jeter dans des divagations qui font perdre le sujet de vue.
  3. (Figuré) (Par extension) Propos incohérents qui marquent le désordre d’esprit.
    • Les divagations d’un malade, de la fièvre.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français