dominant
étymologie
Participe présent de dominer.

adjectif

SingulierPluriel
Masculindominantdominants
Féminindominantedominantes

dominant \dɔ.mi.nɑ̃\ masculin

  1. Qui domine, qui a la prépondérance, qui prévaut.
    • C’est ce qui permit à une minorité conquérante, politiquement et socialement dominante, de populations surtout chrétiennes, païennes et zoroastriennes, de consolider l’Islam et de soumettre rapidement les mondes sémitiques et iranien. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992)
    • On vous parle sans cesse d’un culte dominant. Dominant ! Messieurs, je n’entends point ce mot, et j’ai besoin qu’on me le définisse. Est-ce un culte oppresseur que l’on veut dire ? (Mirabeau, ''Collection complette des travaux de M. Mirabeau l’ainé, à l’Assemblée, Tome II, 1791 [séance du 23 juillet 1789])
    • Les doctrines hindouistes traditionnelles, telles qu'elles apparaissent déjà dans les textes sacrés les plus anciens (Rig-Véda, Oupanishad, Pouranas), postulent une division des humains selon une hiérarchie de quatre niveaux, nommés « couleur » (varna). Les deux groupes sociaux dominants (prêtres et guerriers) s'y réservent logiquement la meilleure part. (Jean-Christophe Saladin, Les Grandes Religions pour les nuls, Éditions First, 2015)
    • Il a dans cet ouvrage une idée dominante à laquelle tout est subordonné.
    • Cet homme est obsédé d’une idée dominante.
  2. (Génétique) Qui s’exprime, en parlant des gènes, par opposition à récessif.
    • Un caractère génétique dominant.
  3. (droit) En faveur duquel une servitude est établie sur un fonds voisin, par opposition à servant.
    • Fonds dominant, par opposition à fonds servant, Celui sur lequel la servitude est établie.
antonymes
traductions
nom

SingulierPluriel
dominantdominants

dominant \dɔ.mi.nɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : dominante)

  1. Personne qui possède une autorité sur un groupe.
    • [Le mot amour] n’est prononcé d’ailleurs que par des dominants culpabilisés par leur bien-être et qui devinent la haine des dominés, ou par des dominés qui se sont brisé les os contre la froide indifférence des dominances. (Henri Laborit, Éloge de la fuite, 1976, Le Livre de poche, page 68)
forme fléchie

dominant \dɔ.mi.nɑ̃\

  1. Participe présent de dominer.
    • Dominant leur émotion, elles firent mine de se re-partager entre la pièce et les messieurs qui les reluquaient dans la salle. (revue Mercure de France, volume 92, 1911, page 370)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.023
Dictionnaire Français