domination
étymologie
Du latin dominationem, accusatif de dominatio.

nom

SingulierPluriel
dominationdominations

domination \dɔ.mi.na.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de dominer par la puissance ou l’autorité. — Note: Il se dit tant au propre qu’au figuré.
    • Azemmour est une ville très ancienne. D'origine berbère ou carthaginoise, elle passa successivement sous la domination romaine, vandale, byzantine et arabe. En 1518, les Portugais s'en emparèrent, […]. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 145)
    • Dès qu'on le regarde mieux, on retrouve vite chez lui la tare habsbourgeoise qui, comme la lèvre proéminente de la famille se transmet de génération en génération : l'orgueil impérial, la volonté implacable de domination et le fanatisme de l'Allemagne. (Ernest Denis, ''La Question d'Autriche ; Les Slovaques, Paris, Delagrave, 1917, in-6, p.60)
    • Encore plus que les armes, la force physique et les lois, l'idéologie assure la domination notamment en s'assurant la complicité forcée des dominés. (Katherine Roussos, Décoloniser l'imaginaire, L'Harmattan, 2007, p. 74)
  2. (Spécialement) (sexe) Jeu où un partenaire domine l'autre.
  3. (Au pluriel) (religion) Un des ordres de la hiérarchie des anges.
    • Les puissances, les trônes et les dominations.

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.023
Dictionnaire Français