double
étymologie
Du latin duplus.

adjectif

SingulierPluriel
doubledoubles

double \dubl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui vaut, qui pèse ou qui contient deux fois autant.
    • Double portion de fromage.
    • Double dose de pastis.
    • Double charge.
    • Une valeur, une force double d’une autre.
    • Celui qui néglige de faire enregistrer un acte dans le délai prescrit paie double droit.
  2. (Par extension) Qui est composé de deux choses pareilles, ou analogues entre elles, ou seulement de même nature, de même espèce.
    • Il se trouva ainsi, d’après les lois de l’église, coupable d’un double sacrilège, comme bigame, et comme mari d’une femme qui avait reçu le voile de religieuse. (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 1er récit : Les quatre fils de Chlother Ier — Leur caractère — Leurs mariages — Histoire de Galeswinthe (561-568), 1833–1837)
    • D’Ablancourt supprimait énergiquement les lettres doubles et mettait i pour y à peu près partout. (Émile Faguet, ''Simplification simple de l’orthographe, 1905)
    • Une double rangée d’arbres.
    • Cette maison a une double entrée.
  3. (juri) Qualifie les actes ou les contrats dont on fait deux originaux semblables, pour en laisser un entre les mains de chacune des parties intéressées.
    • Fait en double original le 5 février 2010.
  4. (jeux) (Dominos) Qualifie le domino sur lequel apparaît deux valeurs semblables.
    • Double-as, double-deux, double-trois, etc.
  5. (botanique) Qualifie une fleur qui a acquis par la culture un plus grand nombre de pétales qu’elle n’en aurait eu dans l’état naturel.
    • Un cerisier à fleurs doubles.
    • Des jacinthes, des violettes doubles.
  6. (liturgie) Qualifie, dans les rubriques ecclésiastiques, certaines fêtes dont l’office est plus solennel que celui des autres.
  7. (Figuré) (vieilli) Qualifie les choses plus fortes, de qualité supérieure, de vertu plus efficace que les autres choses de même nature.
    • Encre double.
    • Double bière.
    • Eau de fleurs d’oranger double.
  8. (Figuré) Qui a de la duplicité.
    • Dans Mam’zelle Nitouche, fort de son expérience, Hervé créa l'archétype du personnage double, à la fois Célestin pour les cocottes du demi-monde et Floridor pour les grenouilles de bénitier de matines et de vêpres. (Jean-François Kahn, Faut-il faire la guerre à BHL ?, dans Marianne n°670 du 20 février 2010)
    • C’est un homme double.
    • Méfiez-vous de cette femme, c’est un caractère double.
    • C’est une âme double.
    • C’est un homme à double face.
    • Il joue double jeu.

traductions
nom

SingulierPluriel
doubledoubles

double \dubl\ masculin

  1. Quantité deux fois plus grande.
    • Cette transaction lui a rapporté le double de son investissement. — Je paierai le double. — Être condamné au double.
  2. Chose semblable, symétriquement pareille.
  3. Copie d’un original.
    • Faire un double de ses clés.
  4. (En particulier) L’un des originaux, ou seulement la copie d’un acte, d’un traité, d'un contrat, etc.
  5. (En particulier) (Comptabilité) Celui des originaux de compte que le comptable garde entre ses mains.
    • Le double du Grand Livre de la Dette publique.
  6. Exemplaire ou échantillon supplémentaire d'une collection.
    • Avoir des doubles dans sa bibliothèque, dans son herbier, etc.,
  7. (Figuré) Sosie ou personne ayant des traits de caractère très proche.
    • C’est alors qu’il rencontra son double.
  8. (musique) Pièce musicale modifiée mais gardant la même mélodie.
  9. (Antiquité) (religion) Corps impalpable qui, selon la croyance des anciens Égyptiens, s’échappait du corps matériel au moment de la mort.
  10. (tennis) Partie à deux contre deux.
  11. (baseball) coup sûr#fr|Coup sûr qui permet au frappeur d’atteindre le deuxième but, mais pas plus.
  12. (Désuet) (Métrologie) Volume d'un boisseau de double-décalitre qui servait la mesure des grains.
    • ''– Vous aurez des noix, cette année ?/>– Pas même un double. Mais on peut s’en passer… (Marcel Arland, Terre natale'', 1938, réédition Le Livre de Poche, page 237)

    • Autrefois nous vendions nos céréales au double boisseau (1/4 d'hl), ou à la « mesure » de Pierre (27,4 litres), voire au bichet ancien (228 litres) dont seul le souvenir subsistait ; ces mesures furent supplantées par le double (double décalitre ou 20 litres) après 1840 et il reste fort prisé dans la région. (Robert Michelin, Les larmes d'or: la vie rurale en Bresse bourguignonne de Louis-Philippe à Napoléon III, 2002, page 242)
    • Le père Jourgeot un beau soir enleva une planche, recouvrit le trou avec de la paille et disposa en équilibre au bord de cette trappe un énorme sac contenant plus de six doubles de blé. (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  13. (Désuet) (monnaies) : double denier, monnaie (pièce de monnaie ou sa valeur) valant deux deniers.
    • Un double tournois.
    • À Paris, le pont au Double tient son nom du péage qu’il fallait acquitter.
    • — Pour moy, j’ay envie de me mettre du party de celuy qui a entrepris le pont au Double, car luy et ses associez sont de bons compagnons ; ils ont trompé la cour de parlement et le public : ils ont fait semblant de commencer un pont de pierre, qu’ils n’achèveront jamais ; et ce pendant, avec un double de chacun homme, un sol du carrosse et de la charette, le tribut des vidanges que l’on y porte, l’impost du bois flotté, et autres imposts qu’ils prennent, ils tirent par jour plus de soixante livres, et sont plus que remboursez des frais qu’ils ont faits ; et cependant font accroire que cela ne vaut rien, et continuent à prendre le jour et la nuict, et s’entendent avec les volleurs, qui, à une heure induë, pour un escu de tribut passent la rivière. (Les Caquets de l’accouchée, 1622, « Première Journée », publié par Antoine Le Roux de Lincy et Édouard Fournier, 1855, pages 41 et 42..)
synonymes
Double de soi-même
double d'un acte

traductions
traductions
traductions
forme fléchie

double \dubl\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de doubler.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de doubler.
    • Lesdites deux paroisses exposent encore que, n’ayant ni prairies ni pâturages assez considérables pour nourrir leurs bestiaux, [ils] sont obligés d’aller prendre leurs foins à deux lieues, les payer très cher et encore 3 livres de taille par chaque arpent qu’ils déblavent, même la taille pour la corvée, ce qui leur double leur taille ou à peu de chose près. (Département de l’Aube : Cahiers de doléances du bailliage de Troyes (principal et secondaires) et du bailliage de Bar-sur-Seine pour les États généraux de 1789, tome 3, publiés par Jules Joseph Vernier, Troyes : Imprimerie et Lithographie P. Nouel, 1911, page 81)
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de doubler.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de doubler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de doubler.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.028
Dictionnaire Français