douzaine
étymologie
 Composé de douze et de -aine.

nom

SingulierPluriel
douzainedouzaines

douzaine \du.zɛn\ féminin

  1. Douze ou à peu près douze.
    • La douzaine d’otages est prête : il y en a même treize. Rien que des domestiques stylés de la guerre et tout enfant qui crie quand le canon tonne est giflé. (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
    • A une douzaine de kilomètres en aval de Combloux, […], on note un replat où affleurent quelques blocs erratiques granitiques. (Sylvain Coutterand et Gérard Nicoud, Les stades de retrait du glacier de l’Arve entre le verrou de Cluses et l’ombilic de Chamonix.(Vallée de l’Arve, Haute-Savoie), Quaternaire, 16, (2), 2005, pp. 85-94)
    • La bourgeoisie devait être nombreuse à Auvillar, écrit le docteur Labat, puisque, sous la Restauration, on y comptait une douzaine de chevaliers de Saint-Louis. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Les deux hommes consultèrent la carte : il commandèrent chacun une douzaine d’escargots qu’ils arrosèrent de muscadet. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Le nouveau campement est établi à une douzaine de kilomètres de l’ancien, dans une plaine ondulée et verdoyante. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 119)
  2. Nombre indéterminé, mais qui n’est pas considérable.
    • Friand de la lame il s’est, sous la Restauration, aligné, une douzaine de fois, au côtés des « brigands de la Loire » en face des gentilshommes royalistes. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942, p. 14)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.033
Dictionnaire Français