efficace
étymologie
(XIVe siècle) Du latin efficax.

adjectif


efficace \e.fi.kas\ ou \ɛ.fi.kas\ masculin et féminin identiques

  1. Qui produit son effet.
    • L’action des herbivores peut être efficace par leur influence sur le chimisme du sol ; le cas est très net dans les pâturages de montagne. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 29)
    • Tous les autres procédés imaginés jusqu'à ce jour, jouent simplement le rôle de dégrossisseurs plus ou moins efficaces. (Ch. Berthelot, Épuration, séchage, agglomération et broyage du charbon, Paris : chez Dunod, 1938, p. 8)
    • Parmi les fumigants efficaces contre les nématodes de la pomme de terre, on trouve le DD, le Super DD, le Telone et le Vorlex. (Siert G. Wiersema, Influence de la densité de tiges sur la production de la Pomme de terre, dans Bulletin d'information technique, Centre International de la Pomme de terre, éd. 1987, p. 55)
  2. (Électricité) Qualifie la moyenne quadratique d'une mesure électrique d'un courant alternatif.
    • Des diodes de puissance au silicium de ce type connectées en opposition pour former un écrêteur symétrique, ont pu rendre de sécurité des circuits, contenant des inductances atteignant 330 mH, dans lesquelles circulaient des courants de 3.2 A efficaces sous des tensions allant jusqu'à 75 V efficaces. (Annales des mines de Belgique/Annalen der mijnen van Belgie, Bruxelles : Administration des Mines, 1964, p. 320)
  3. (Théologie) Qui a toujours son effet.
    • […] ; mais notre Sauveur donnait son propre baptême, qui opérait la justification et le pardon efficace des péchés qu'opère aujourd'hui le même baptême, en infusant dans les âmes la grâce et les vertus. (Marie de Jésus d'Agréda, La cité mystique de Dieu, traduit de l'espagnol par le R. P. Croset, tome 4, partie 2, livre 6, chap. 6, Paris : chez Mme Veuve Poussielgue-Rusand, 1857, p. 382)
synonymes antonymes
traductions
nom


efficace \e.fi.kas\ ou \ɛ.fi.kas\ féminin

  1. (vieilli) Efficacité, en parlant des choses religieuses. Note d’usage : Son emploi est devenu très rare.
    • Les successeurs de Descartes nient l’efficace des causes secondes ; Descartes en partie la nie et en partie l’accorde. Il l’accorde explicitement, mais implicitement il la nie. (Jules Simon, Introduction de : « Œuvres de Descartes », édition Charpentier à Paris, 1845)
    • Il nous est presque impossible de mesurer l’efficace d’une œuvre d’art que nous avons écrite ou peinte. (Jean Cocteau, Poésie critique II, Monologues, 1960, p. 194)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.060
Dictionnaire Français