effrayer
étymologie
De l’ancien français esfreer, esfraer, esfreder (« effrayer ») voir effarer.

verbe

effrayer \e.fʁɛ.je\ transitif conjugaison (pronominal : s’effrayer)

  1. Remplir de frayeur.
    • J’effraye Michal comme on effraye une cousine en Normandie, avec l’aide d’une rainette, d’une araignée. (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
    • Vous me le paierez ! Mais cela ne prenait plus, et tous étaient persuadés qu’il ne gueulait ainsi que pour effrayer les gens. (Louis Pergaud, Un petit logement, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • (pronominal) Ahmed Abdou s’effrayait aussitôt, et craignait que la graine dure et traîtresse, cachée sous les fibres, ne blessât la fillette. (Out-el-Kouloub, Zariffa, dans Trois contes de l’Amour et de la Mort, 1940)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.015
Dictionnaire Français