empreinte
étymologie
Du latin imprimere, (provençal emprenta). On remarquera la forme emprunte, qui a son analogue dans l’italien impronta, empreinte.

nom

SingulierPluriel
empreinteempreintes

empreinte \ɑ̃.pʁɛ̃t\ féminin

  1. (propre) Figure empreinte, impression, marque obtenue par pression.
    • Marbre et Sabine avaient obtenu de leur lieutenant la permission de suivre quelques traces fraîches […]. Ces empreintes étaient évidemment dues au passage récent d'une demi-douzaine de daims de grande taille. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • A Beduaram il entre dans cette vaste et monotone plaine saharienne, sans végétation et où l’empreinte même de l'animal ne laisse qu'une trace insensible que le moindre vent efface. (Pierre Legendre, La conquête de la France africaine : Nombreuses illustrations photographiques, Paris : chez P. Paclot & Cie éditeurs, 1900, p. 119)
    • Nous campons sur sa rive droite, dans un terrain spongieux, où chaque pas laisse une empreinte profonde qui se remplit d'eau, […]. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 139)
    • […], ils me font toujours souvenir du ciel gris de chaleur, de la poussière qui portait l’empreinte de pieds nus et des touffes immobiles des hauts papayers lisses […]. (Francis Carco, Maman Petitdoigt, La Revue de Paris, 1920)
    • À son arrivée, on lui avait demandé une empreinte de sa carte de crédit, et elle l’avait donnée, elle ne voyait pas comment refuser. (Ruth Rendell, Le majordome de la plage, nouvelle, 1999, traduit de l’anglais par Johan-Frédérik Hel Guedj, page 12.)
    1. (histoire naturelle) Figure de plantes, d’insectes, de poissons, etc., qu’on trouve empreintes sur certaines pierres.
      • Empreintes de fougère. Empreintes de poissons.
    2. (fonderie) Forme en creux à l'intérieur d'un moule qui permet d'obtenir une pièce.
      • Un moule peut contenir plusieurs empreintes.
  2. (Figuré) Marque distinctive et durable.
    • Le style du chantre d’Ulysse n’est pas un style d’école et de pratique ; et l’ongle du lion, la divine empreinte du génie y est partout manifeste, et aussi évidente, sinon aussi brûlante, que dans le style du chantre d’Achille. (Alexis Pierron, Histoire de la littérature grecque, Librairie Hachette et Cie, 1875, p. 43-88)
    • Qu’il s’agisse d’une entrée ou d’une sortie de prison, d’une libération ou d’un transfèrement, ou simplement de la notification d’une décision administrative ou judiciaire (comme un arrêté d’expulsion, par exemple), le but est toujours le même : conserver une empreinte suffisante de la personnalité pour pouvoir identifier la description présente avec celle que l’on pourrait être amené à relever ultérieurement. (Alphonse Bertillon, Identification anthropométrique, instructions signalétiques, Imprimerie Administrative, 1893, p. xiii-xvi)
    1. (éthologie) Fixation du nouveau-né sur le premier objet qui se présente à lui.
  3. (cryptographie) Résultat d'une fonction de hachage qui permet d'identifier la donnée initiale.
traductions traductions
forme fléchie

SingulierPluriel
Masculinempreintempreints
Fémininempreinteempreintes

empreinte \ɑ̃.pʁɛ̃t\ féminin

  1. Féminin singulier de empreint#fr-adj|empreint.

forme fléchie

empreinte \ɑ̃.pʁɛ̃t\

  1. Participe passé féminin singulier du verbe empreindre.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.021
Dictionnaire Français