en avant
étymologie
 Composé de en et de avant.

locution adverbiale

en avant \ɑ̃.n‿a.vɑ̃\

  1. Au-delà du lieu où l’on est, devant et à une certaine distance.
    • Il était fort loin en avant. — Il se tenait au pied du trône et deux pas en avant.
  2. Vers le lieu ou vers le côté qui est devant.
    • Pris au dépourvu, je suis projeté violemment en avant; le pommeau de ma selle arabe m'empêche de passer pardessus la tête de ma monture, mais me donne une contusion à l'épigastre […]. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 155)
    • […] Blanchette […] fit un écart terrible, et, bondissant en avant, envoya son conducteur rouler les quatre fers en l’air, toutes paumes ouvertes, en plein milieu du taillis. (Louis Pergaud, L’Argument décisif, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Vainement il cherchait, à la fois, sa clé et son équilibre. Soudain il faillit choir en avant. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 86)
    • Votre coiffure est trop en avant.
    • (militaire) — Très vite, on trouve de bien étranges propos. Ceux-ci par exemple, dans les Pages françaises, de Paul Déroulède : En avant ! Tant pis pour la tombe. La mort n'est rien. Vive la tombe ! (Thérèse Delpech, L'ensauvagement : Le retour de la barbarie au XXIe siècle, éd. Bernard Grasset, 2005, p. 173)
  3. (Equitation) Du devant.
    • Ce cheval est beau de la main en avant.
antonymes
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.022
Dictionnaire Français