en ce temps-là
étymologie
Du latin ex eo tempore, littéralement « hors de ce temps-là ». Référence nécessaire

locution adverbiale

en ce temps-là \ɑ̃ sə tɑ̃.la\ invariable

  1. Durant l’époque dont on parle.
    • (XVIe siècle) — Tous les Romains, en ce temps-là, estoient ainsi bien conditionnez et incorrompables. (Jacques Amyot, Œuvres, traduite de Plutarque, tome II, vie d’Alcibiades et et de Paulus AEmilius comp. 2)
    • Elle s’était livrée, de guerre lasse, à toutes sortes de charlatans, qui trouvaient crédit en ce temps-là même auprès des gens de condition. (Alexandre Dumas, Crimes célèbres, page 65, 1840)
    • En ce temps-là, le village de Vicq ne valait guère mieux qu’un hameau : il croupissait au bord d’un marécage […] (Charles Deulin, « Le Poirier de Misère », in Cambrinus et autres Contes, circa 1847–1875)
    • ''En ce temps-là j’étais crédule/>Un mot m’était promission/>Et je prenais les campanules/>Pour les fleurs de la passion. (Louis Aragon, Après l’Amour, dans Le Roman inachevé'')

    • Nonante lieues en quatre étapes et une demie. Tu calcules ? Vingt lieues par jour ! Diâle, on routait dur en ce temps-là. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
synonymes
traductions
  • italien : a quel tempo, allora
  • russe : тогда



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français