en vrac
étymologie
Voyez vrac.

locution adverbiale

en vrac \ɑ̃ vʁak\

  1. Se dit de marchandises non emballées, expédiées pêle-mêle.
    • La vente en vrac ne supprime certes pas tous les emballages. Ces derniers restent nécessaires pour transporter le produit du lieu de production jusqu’au magasin, et de celui-ci jusque chez le consommateur, rappelle le Conseil national de l’emballage. (L’achat en vrac séduit de plus en plus de Français)
    • Des produits alimentaires (huiles végétales, jus de fruits) sont proches des produits dits chimiques, et leur transport en vrac nécessite des dispositions précises pour assurer leur maintien à la bonne température, faute de quoi leur qualité à la consommation humaine serait réduite ou détruite. (Encyclopædia Universalis)
  2. (Figuré) Pêle-mêle, en désordre.
    • C’est un beau jeune homme brun, avec les cheveux un peu en vrac, une veste de jean toute neuve et des grands yeux de cocker pacifique. (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 369)
    • Après, nous avons, en vrac, les addicts au poker, aux jeux en ligne, au tchat, à Facebook. Et, pour finir, les addicts... au chocolat. Oui, au chocolat. (Didier Pourquery, Les mots de l'époque: 100 tics, trouvailles et autres extravagances du langage quotidien, Éditions Autrement, 2014)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.009
Dictionnaire Français