encadrement
étymologie
 Composé de encadrer et de -ment.

nom

SingulierPluriel
encadrementencadrements

encadrement \ɑ̃.ka.dʁə.mɑ̃\ masculin

  1. Action d’encadrer.
    • L’encadrement de ce tableau n'est pas fini.
    • Encadrement de crédit, limitation par le gouvernement des facilités monétaires que les banques sont autorisées à accorder aux entreprises.
  2. Ce qui sert à encadrer.
    • Par une double porte, capitonnée de moleskine, nous pénétrâmes dans une pièce carrelée, aux murs blancs à encadrements rouges, et que les habitués appellent « la chapelle ». (Henri Louatron, À la messe noire ou le Luciférisme existe, Mamers (Sarthe) : à compte d'auteur, s.d. (vers 1918-1920), page 9)
    • Giselle entendit un pas rapide et l'instant d'après, vit le Nubien se dresser dans l'encadrement de la porte. (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
  3. Action de surveiller et d’animer un groupe dont on a la responsabilité.
    • Le candidat retenu participera à l’encadrement de sessions de discussion.
  4. (management) Ensemble des personnes responsables d’une équipe, d’un groupe (notamment, ensemble des cadres d’une entreprise).
    • L’encadrement permanent de centaines de milliers d'hommes, voire de millions (dès 1913, la Social-Démocratie allemande dépassera un million d'adhérents), le recouvrement régulier de cette sorte d'impôt partisan qu'est la cotisation, imposaient une organisation administrative beaucoup plus rigide que celle des partis de cadres. (Traité de sociologie, 1968)
  5. (cartographie) Motif continu extérieur au cadre, ayant un simple but décoratif.
synonymes
traductions
traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français