endolori
adjectif

SingulierPluriel
Masculinendolori
\ɑ̃.dɔ.lɔ.ʁi\
endoloris
\ɑ̃.dɔ.lɔ.ʁi\
Fémininendolorie
\ɑ̃.dɔ.lɔ.ʁi\
endolories
\ɑ̃.dɔ.lɔ.ʁi\

endolori \ɑ̃.dɔ.lɔ.ʁi\

  1. Qui est douloureux, qui a des douleurs.
    • Comme des abeilles sortent des ruches, des milliers de mobiles s’échappaient des tentes, en s’étirant. L’un avait le bras endolori, l’autre la jambe engourdie. Le concert des plaintes commença. (Amédée Achard, Récits d’un soldat - Une Armée Prisonnière ; Une Campagne Devant Paris, 1871)
    • Bert, les bras endoloris, et dans un état de sourde rébellion, vint reprendre ses savantes investigations autour de l’aéroplane. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 347 de l’éd. de 1921)
    • Encore étendus dans notre foin, endoloris, il nous faut raisonner, pour nous rappeler que l’Alsace dort près de nous, et nous en réjouir. (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
    • […]; si l’âme était gourde et contuse, l’esprit n’était, ni moins endolori, ni moins recru. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
antonymes forme fléchie

endolori \ɑ̃.dɔ.lɔ.ʁi\

  1. Participe passé masculin singulier de endolorir.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français