enfanter
étymologie
De enfant, avec le suffixe verbalisant -er. effantera, enfanter.

verbe

enfanter \ɑ̃.fɑ̃.te\ transitif conjugaison

  1. (vieilli) Mettre au monde un enfant.
    • Les deux sœurs se casaient, plus ou moins confortablement mariées, et l’aînée, sacrifiant à la tradition, enfantait régulièrement deux fois tous les trois ans. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 27)
  2. (Figuré) Faire naître ; faire apparaître.
    • Beaucoup de ces tournures, et particulièrement les idiotismes de figures, constituent des bizarreries dans la langue même qui les a enfantées ; […]. (Auguste Kerckhoffs, Cours complet de Volapük, contenant thèmes et versions, avec corrigés et un vocabulaire de 2500 mots, Paris : librairie H. Le Soudier, 6e éd., 1886, page 58)
    • Au lieu de quoi, l’Égypte, l’Inde et les contrées sujettes en général avaient enfanté des générations nouvelles qui vivaient dans un état d’indignation passionnée et faisaient preuve d’une énergie extrême, d’une activité toute moderne. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 123 de l’éd. de 1921)
  3. (Figuré) Produire, déterminer un effet, un résultat bon ou mauvais.
    • En même-tems, ils n’oublièrent rien pour déshonorer la révolution qui venait d’enfanter la République. (Maximilien de Robespierre, Discours contre Brissot & les girondins, 10 avril 1793)
    • Pour les Martiens, Arcvad représentait le Messie. Pendant 130 ans cet esprit gigantesque avait enfanté inventions, poèmes, visions, harmonies nouvelles construites sur les débris d'esprits moins doués. (Benjamin De Casseres, Arcvad le terrible, traduction de Émile Armand, dans Les réfractaires, n°1, janvier 1914)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français