enfouir
étymologie
Du latin infodio, issu de fodere (« fouir, creuser »).

verbe

enfouir \ɑ̃.fwiʁ\ transitif conjugaison (pronominal : s’enfouir)

  1. enterrer#fr|Enterrer dans un trou creusé à cet effet et le recouvrir une fois mis en terre.
    • La cuscute, nommée teigne dans le pays , infecte trop souvent les luzernes et les semis de vesce; on essaie de la détruire, en enfouissant à la fourche toutes les plantes attaquées. (Louis Graves, Précis statistique sur le canton d'Auneuil, arrondissement de Beauvais (Oise), Beauvais : chez Achille Desjardins, 1831, p.80)
    • Enfouir un cadavre. — Enfouir des herbes, du fumier.
  2. (En particulier) Mettre en terre afin de cacher.
    • Enfouir un trésor.
  3. cacher#fr|Cacher.
    • Les ruines […] sont enfouies dans un bocage de figuiers, d'oliviers et de grenadiers, à l’ombre desquels jaillissent de nombreuses sources fraîches et limpides. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 125)
    • Ce manuscrit était enfoui sous une liasse de vieux papiers.
  4. (pronominal) Se blottir pour se cacher.
    • L’animal alla s’enfouir dans son terrier.
  5. (pronominal) (Figuré) Vivre dans un lieu isolé, s’isoler.
    • Il est allé s’enfouir dans une province reculée.

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.014
Dictionnaire Français