enivrer
étymologie
(XIIe siècle) Du latin inebrio qui donne aussi la forme savante inébrier.

verbe

enivrer \ɑ̃.ni.vʁe\ transitif conjugaison (pronominal : s’enivrer)

  1. Rendre ivre. — Note: On le dit proprement des boissons alcooliques.
    • Les tailleurs de pierre mènent à peu près la vie de nos ouvriers de grandes villes; presque tous s’enivrent le dimanche et fêtent religieusement le lundi. (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, Revue des Deux Mondes, tome 30, 1842)
  2. (Par extension) Causer, en parlant de certaines autres choses, un étourdissement, un trouble de la raison, semblable à celui qu’on éprouve dans l’ivresse.
    • La musique enivre et règle le danseur, tandis que le curieux voit le mouvement seul et rit de ce pantin qui s’agite sans raison, car le curieux, lui, n’entend pas la musique. (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre I)
    • Puis le grand régal consistait à boire le sang chaud des amphibies dont les Esquimaux s’enivrent avec volupté. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Pour Jacques, cette langue arabe était devenue une musique suave, parce que c’était sa langue à elle, et que tout ce qui était elle l’enivrait. (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
    • Tantôt il croyait trouver les motifs de cette curiosité, il s’enivrait alors d’espérance […] (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
  3. (Figuré) enorgueillir#fr|Enorgueillir.
    • Jamais je n’admirai rien de si héroïque, et David, quand il eut tué Goliath, ne dut pas avoir l’air plus enivré de triomphe. (Octave Mirbeau, Contes cruels : Mon oncle)
    • Or les responsables Verts, enivrés par leur succès, notamment en France, refusent de dire s’ils souhaitent gouverner avec la gauche ou la droite. (Thomas Piketty : « L’illusion de l’écologie centriste »)
    • Les louanges, les flatteries dont ils l’enivrent. — La prospérité enivre. — S’enivrer des éloges qu’on reçoit. — S’enivrer d’espérance. S’enivrer de la bonne opinion de soi-même.
synonymes
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.115
Dictionnaire Français